Shinjuku - 新宿区

Jeudi 5 novembre

Le Bic Camera

Aujourd'hui, on reprend le petit train jaune (Seibu Shinjuku Line), et l'on se rend à Shinjuku : ma fille n'a plus d'appareil photo, le sien est cassé et après avoir tenté, en vain, de le faire réparer ici ou là, mais au Japon quand même, nous avons décidé d'aller en acheter un neuf.

 

Nous voici donc en ville ! Et pas n'importe quelle ville !!! Tōkyō... ! enfin... un quartier à l'ouest du centre de Tōkyō

Ce ne sont ni les piétons ni les voitures qui roulent plutôt tranquillement et en douceur, mais la superposition de publicités et de couleurs ainsi surtout que le bruit qui provient des magasins qui m'impressionnent le plus... et me fatiguent vite... 

Je ne sais plus où donner de la tête, des oreilles et des yeux ! C'est étourdissant. Mais je suis contente d'être là !

 

Arriver de ma colline où nous sommes, en tout et pour tout... 2 habitants, mon homme et moi, et me retrouver dans une mégapole de presque 40 millions d'habitants, forcément ça fait un choc !

Après un passage au Yodobashi Camera où nous ne trouvons pas l'appareil qui réponde aux critères de ma fille, nous allons au Bic Camera (Shinjuku West Store), un impressionnant magasin d'électronique, électro-ménager, jeux vidéos, informatiques, montres, téléphones, équipement de sport, literie, parapharmacie.... et j'en oublie !!! 

Bic Camera Shinjuku West Store - Crédit photo 2016©Google View
Bic Camera Shinjuku West Store - Crédit photo 2016©Google View

Nous nous retrouvons rapidement avec des dizaines et des dizaines de compacts numériques exposés et que, fort heureusement, il nous est permis de tester !

 

Cela dure néanmoins longtemps et le choix est difficile !

Rayons des appareils photos compacts au Bic Camera West Store àShinjuku - Credit photo blog de "Gaijin Go Japan" (http://gaijingojapan.com)
Rayons des appareils photos compacts au Bic Camera West Store àShinjuku - Credit photo blog de "Gaijin Go Japan" (http://gaijingojapan.com)

 

Nous tombons d'accord finalement sur le choix du Fuji FinePix F70... dernier né de la gamme avec un bon zoom et une "macro" tout à fait correcte. 

Ma fille passera ensuite un bon bout de temps à "discuter" en japonais avec le vendeur afin de remplir tous les papiers avec soin et application ! On est au Japon quand même !

Elle a même réussi à remplir le formulaire tout en Japonais qui allait lui permettre d’obtenir une carte de fidélité du Bic Camera avec sa date de naissance sous la forme :  "Je suis née en 54 de l’ère Showa"... !

C'est avec cette carte de fidélité qu'elle a pu ensuite s'offrir (gratuitement donc) la carte mémoire SD pour son nouvel appareil. 

Elle se débrouille vraiment très bien ! (*maman fière*)

L'achat !!!
L'achat !!!

Nous traînons encore un peu dans les étages d'autres grands magasins, rayons fringues cette fois... tous plus originaux et extravagants les uns que les autres. 

Puis, comme l'après-midi touche déjà à sa fin, (il doit être 16 heures) nous allons vers les grands immeubles et notamment dans le quartier de Nishi Shinjuku (quartier des affaires) pour grimper tout en haut de la "Mairie de Tōkyō"... qui est en fait le siège du gouvernement métropolitain de Tōkyō. 

 

Ce sont deux immeubles, deux tours jumelles, de 51 étages. Accessible gratuitement au public, un ascenseur spécial nous mène au 45e étage en 55 secondes (sans rendre malade !), à une hauteur de 202 mètres.

Cet immeuble, emblématique de Tōkyō a été conçu par l’architecte Kenzō Tange (qui a également construit le Tōkyō Dome) entre 1988 et 1990.

 

L’ascenseur nous dépose tout là haut en quelques secondes (et sans rendre malade !) peu avant le coucher de soleil et nous ne redescendrons qu'à la nuit.

La Mairie de Tōkyō

Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo appelé communément Mairie de Tōkyō -Crédit photo 2009©Uyttenbroeck & MaNo

Vendredi 6 novembre

Uniqlo et shabu-shabu

Le soir du vendredi 6 novembre, après la journée sur l'île d'Enoshima, nous nous retrouvons, ma fille et ses amis français devant un des grands magasins de Shinjuku, l'Uniqlo, qui a ouvert depuis très peu (et pas encore à Paris...).

Après la journée au vent de l'océan, sur l'île du dragon.... la foule est dense, le bruit ébouriffant, les lumières agressives... et... comme d'habitude, la tête me tourne un peu !

Nous irons avec ses amis faire quelques emplettes de vêtements car c'est leur dernière soirée au Japon

Photo de Ericlaihk ( https://www.flickr.com/photos/eihk)
Photo de Ericlaihk ( https://www.flickr.com/photos/eihk)

Ensuite... Il se fait tard et c'est un vendredi soir, fin de semaine pour une horde de salarymen ces "bons soldats des entreprises japonaise", et ils se déversent dans les rues, les bars, les izakayas... 

Il nous sera difficile de trouver une table, surtout avec les deux enfants du couple ami ! Les enfants au Japon ne sont généralement pas admis dans ce genre de lieu où l'on mange, boit et fume, surtout un vendredi soir !

C'est dans ce contexte et que ma fille se retrouve avec la délicate mission de trouver un restaurant !...

C'est finalement un shabu-shabu qui s'impose à elle et l'idée est acceptée à l'unanimité.

Reste plus qu'à faire preuve de beaucoup de diplomatie, en arguant du fait que nous sommes des étrangers, pour que notre présence soit acceptée, le plus loin possible des "fêtards".

 

Le shabu -shabu est une sorte de fondue chinoise : chacun cuit sa viande et ses légumes dans un bouillon. C'est convivial, nourrissant, et ça réchauffe !

Nous passons là un excellent moment !

Les amis rejoignent leur hôtel, et nous, notre train, où j me suis presque endormie, et enfin notre studio !

shabu-shabu
shabu-shabu

Écrire commentaire

Commentaires : 0