Harajuku (原宿) & Saitama   (さいたま市)

Mardi 10 Novembre

Harajuku fait partie de l'arrondissement de Shibuya. C'est là que se trouve le grand parc Yoyogi et le sanctuaire Meiji. Mais Harajuku est également connu pour être le "temple" de la mode des jeunes tokyoïtes.

Harajuku - petit shopping

Nous passons l'après-midi à Harajuku. Beaucoup de monde... Beaucoup de boutiques... avec toutes les tendances. On passe aux vêtements les plus baroques et extravagants, sur la Takeshita-dōri : la folle avenue piétonne juste en face de la gare, au classique, chic, voire haute couture (Dior, Armani, Vuitton) sur la Omotesandō.

 

La Takeshita-dōri vaut le détour, la foule y est bigarrée, les cheveux souvent décolorés ou... de toutes les couleurs, rendez-vous des jeunes tōkyōoïtes, des lolitas, ou gothic-lolitas, des soubrettes ou des garçons habillés en filles.

Culture rose-bonbon, ou faux vampire, culture "Kawaï"....

Du bruit... trop de bruit.

C'est - pour moi - et très vite, amusant...mais intenable.

 

Ma fille choisit une grande enseigne, le Daichu (大中).   

Nous visitons plusieurs étages et finalement, ma fille fait emplette d'un "cache-oreille" (que toutes deux nous appelons des "pouf-pouf d'oreilles"), en tissus écossais rouge, très sympathique et qui plus est, très utile en cette journée d'automne très fraîche. Aussitôt acheté il trouve et prouve son utilité !

Nous allons ensuite, quelques rues plus loin, vers la Omotesandō. Plus large, plus calme plus... respirable.

 

Grands magasins, étages, escalators, musique moins braillarde !

Puis nous quittons Harajuku pour rejoindre la préfecture de Saïtama, au nord, nord-ouest de Tōkyō

Saïtama

De Saïtama je ne connais rien... Mais il y a là un petit aperçu de Saitama vu au travers des yeux de ma fille à son arrivée, car c'est là qu'elle a logé en arrivant en mars 2009 pour son séjour VVT (Visa Vacances Travail).

On en a un autre aperçu ici, plus touristiquement objectif.

 

Saïtama c'est surtout l'endroit où Akiko et Michio ont accueilli gentiment et gratuitement ma fille dès son arrivée à Tōkyō et jusqu'à ce qu'elle trouve un appartement.

Michio & Akiko (au Varié)
Michio & Akiko (au Varié)

Akiko & Michio

Ma fille était allée déjà plusieurs fois au Japon avant ce Visa Vacances-Travail.

Et en 2007, elle avait obtenu une bourse de la Fondation de France afin d'améliorer le japonais appris à la fac de Toulouse, et découvrir certains aspects de la civilisation.

Logée et nourrie en famille d'accueil : Akiko et Michio, parents de deux grands ados, Marina et un garçon prénommé Taiyō ce qui signifie Grand Soleil, ce qui faisait rire sa maman car il dormait tout le temps !  

Michio le papa travaillait loin du domicile et ne rentrait que le week-end.

Ils ont toujours été tous les deux, pour ma fille d'une incroyable gentillesse.

Et lorsqu'Akiko a su que ma fille venait passer un an elle a immédiatement proposé de l'accueillir gratuitement le temps qu'elle trouve un appartement !

 

Dès qu'elle a appris que je venais au Japon, Akiko a tenu absolument me rencontrer... et moi aussi !

Et l'occasion s'est vite présentée.

 

Akiko et Michio le jour de leur mariage !


Restaurant "le Varié"

 

Mardi 10 novembre 2009

Nous avons rendez-vous avec Akiko pour manger au restaurant où sa fille Marina travaille (job de jeune) comme serveuse.

Les japonais invitent rarement chez eux, surtout lorsqu'ils ne connaissent pas, car les maisons et appartements sont en général trop petits.

Curieusement, ce restaurant s'appelle le "Varié" en français dans le texte. Et de fait il propose des plats occidentaux.

 

RESTAURANT Varie, Saitama, Préfecture de Saitama, Japon

Japon, 〒336-0022 Saitama-ken, Saitama-shi, Minami-ku, Shirahata, 5 Chome−1−28, グリーンハイツ金幸 2F

Nous arrivons à peu près en même temps qu'Akiko.

Salutations, grands sourires !... Nous sommes autant l'une que l'autre intimidée, mais très vite nous nous sentons plus à l'aise. Nous sommes deux femmes sans chichi et très simples. Pas de coquetterie ou de fausse pudeur.

Très vite nous voici installées devant une bière !

Tout de suite après, Marina la jeune fille, revêtue d'une petite veste blanche de cuisinier, vient nous voir. Présentation, grand sourire encore... pose photo souvenir...

Et nous commandons des... steaks frites, une des spécialités du Varié.

Nous nous reverrons encore durant mon séjour car ce fut une très belle soirée entre filles ! Et nous avons bien ri !

 

Et pour celles et ceux qui s'imaginent que les japonais ne mangent qu'avec des baguettes et que des sushis (qui d'ailleurs se mangent avec les doigts), voici Akiko en pleine dégustation !


Écrire commentaire

Commentaires : 0