Enoshima - 江の島

L'île

Vendredi 6 novembre

Novembre est la belle saison pour apprécier l'île d'Enoshima, débarrassée des hordes de surfeurs et touristes et baigneurs.

 

En ce 6 novembre, la journée s'annonce radieuse !

Nous allons y passer la journée en toute tranquillité.

 

Le soir nous avons rendez-vous à Shinkuku, devant un grand magasin en face de la gare avec des amis venus de France et avec leurs deux enfants, pour aller manger ensemble. 

Katsushika Hokusai : femmes sur la plage d'Enoshima
Katsushika Hokusai : femmes sur la plage d'Enoshima

 

Nous nous y rendons en train.

D'abord par la ligne Odakyū Enoshima depuis la gare de Minami-Shinjuku jusqu'à la gare de Fujisawa (un des 53 relais de la Tokaido). De là il faut encore prendre le vieux mi-train/mi-tramway, sur la ligne Enoshima Dentetsu (abréviation Enoden), avant d'arriver à la gare d'Enoshima qui est d'un style rococo chinois, très rouge, très kitsch, très remarquable !

 

Enoshima Dentetsu - "Enoden" (capture écran YouTube, Wikipedia italie) et La gare de Katase-Enoshima (2009©Marj')

  

L'île est reliée à la ville de Fujisawa  par un immense pont de 600 mètres de long, piétonnier(le Benten Bashi, construit -apparemment- en 1891) ! En parallèle un autre pont est consacré aux véhicules. 

Le ciel est magnifiquement bleu et il fait bien chaud : mon premier achat sera un... chapeau de paille à larges bords !

Lunettes de soleil de rigueur.

Heureusement à cette période de l'année la plage de Kastase est déserte. 

Katsushika Hokusai : Enoshima dans la Province de Sagami
Katsushika Hokusai : Enoshima dans la Province de Sagami

Découvrons l'île du Dragon entièrement dédiée à la déesse Benzaiten, une des Sept Divinités du Bonheur!

 

La plupart des chemins de l'île sont que piétonniers. Il y a de nombreux escaliers, de bonnes montées et des collines.

(il existe aussi un escalator payant, uniquement pour la montée !)

Entrée de l'escalator (2009©Marj')
Entrée de l'escalator (2009©Marj')

Mais d'abord, tout de suite après le pont il faut franchir le Torii de bronze  (portail entre le monde matériel et spirituel).

Il marque l'entrée de l'île sanctuaire. Ce torii était initialement en bois, il fut remplacé par un torii de bronze en 1821.

 

Il faut ensuite marcher le long d'une ruelle en pente, la rue Benzaiten Nakamise-dôri, bordée de maisonnettes, ryokans et surtout d'échoppes de souvenirs, gâteaux, glaces etc.... les "marchands du temple" inévitables, mais sympathiques en ce mois de novembre car la foule n'est pas nombreuse.

Le torii de bronze et la rue commerçante - Credit photo : site de Guillaume Erard (vie au Japon) www.guillaumeerard.fr
Le torii de bronze et la rue commerçante - Credit photo : site de Guillaume Erard (vie au Japon) www.guillaumeerard.fr
Vue sur le pont piétonnier et routier, ruelle commerçante et torii de bronze  2009©Marj'
Vue sur le pont piétonnier et routier, ruelle commerçante et torii de bronze 2009©Marj'

Le Torii rouge : Porte d'entrée du sanctuaire

Un deuxième torii, rouge cette fois, aborde une volée de marches qui nous amène jusqu'à la "porte" d'entrée du sanctuaire d'Enoshima-jinja : la porte Zuishin-mon (la porte du cœur bienheureux).

Le sanctuaire est formé lui-même de trois temples shinto :

  • Hetsumiya  (le temple du bord) 
  • Nakatsumiya  (le temple du milieu) 
  • Okutsumiya  (le temple des profondeurs)
Le torii rouge devant la porte Zuishin-mon
Le torii rouge devant la porte Zuishin-mon

Écrire commentaire

Commentaires : 0