Enoshima - 江の島

Fuji San !

L'après-midi se rétrécit... Nous ne devons pas oublier notre rendez-vous à Shinjuku avec une famille française en vacances pour aller dîner ensemble... 

La cloche des amoureux

Nous allons quand même voir la fameuse "cloche des amoureux", "the bell of love" : Ryuren no Kane.

Il faut regrimper les marches... car la cloche est approximativement située au-dessus des grottes dans la très agréable forêt naturelle de Ryunogaoka, parcourue de sentiers piétonniers. 

Les amoureux sont sensés faire tinter la cloche, qui, en principe, consacrera leur amour dans la durée.

Mais hélas... ceci n'est bien sûr qu'une légende.  

Et comme à Paris, sur le pont des Arts, les mêmes amoureux accrochent désormais un cadenas aux grilles prévues à cet effet,.

Du promontoire sur lequel elle a été mise en place, on a une belle vue sur l'océan... et pendant que les cadenas romantiques rouillent sous l'air marin, le vent du large emporte les belles promesses...

Nous ne verrons finalement que de loin, l'impressionnante "Sea Candle", ce phare-observatoire à l'architecture spéciale, voire contestable, à la forme de torche, qui trône au centre de l'île et du jardin exotique de Samuel Cocking Charles, que nous ne verrons pas non plus...

D'ailleurs la foule se presse pour payer, entrer et monter dans l'observatoire afin d'observer le soleil couchant.

 

Nous lui préférons, les bosquets et les grands arbres, les écureuils en foule qui y vivent et les ruelles bordées de maisonnettes en bois de pêcheurs, que les chats, tout comme nous semblent affectionner.

Nous redescendons par une petite route pavée... avant de reprendre le grand pont.

 

Avant de quitter l'île nous achetons chacune une glace à la patate douce violette !...

Et nous la dégustons, tranquillement au bord de l'eau, sur un ponton-terrasse, lorsque soudain...

Les brumes qui s'étaient amassées vers l'ouest, là où le soleil a plongé, se sont dissipées. Oh... à peine ! Mais juste assez pour voir émerger le triangle parfait, esquisse légère et furtive, de Fuji San !

Il ne nous reste plus qu'à regagner la gare et reprendre nos trains en sens inverse, jusqu'à Shinjuku où nous arrivons à la nuit noire dans un wagon bondé et surchauffé de travailleurs et salarymen finissant leur semaine (nous sommes vendredi....)

 

Après quelques emplettes en compagnie des amis français de ma fille au tout nouveau Uniqlo, nous irons nous restaurer autour d'un shabu-shabu dans une ambiance survoltée d'une fin de semaine !... 

 

Lîle d'Enoshima, son calme et sa sérénité sont déjà loin...

Enoshima Hasui Kawase
Enoshima Hasui Kawase

Commentaires : 0