Enoshima - 江の島

L'île du Dragon... et de la Triforce

Considérée comme la station balnéaire des Tokyoïtes, Enoshima fait partie de la ville de Fujisawa, dans la préfecture de Kanagawa au sud de l’agglomération du Grand Tōkyō.

Enoshima est avec Kamakura , distante d'environ 10 km, un des deux lieux quasi mythiques pour les japonais. L'île de Enoshima pour sa légende du Dragon et la déesse Benzaiten, et Kamakura pour l'Histoire (Shogunat de Kamakura).

Crédit photo Google maps©2017
Crédit photo Google maps©2017
Crédit photo Google maps©2017
Crédit photo Google maps©2017

La Triforce et le Dieu-Dragon

Enoshima C'est aussi l'île de la "Triforce" (relique sacrée des déesses et symbole du royaume d'Hyrule dans le jeu vidéo "The Legend of Zelda" ).

 

En effet, un peu partout sur l'île, nous trouverons, dessiné, peint, sculpté, gravé, le symbole de Zelda : les 3 triangles de la Triforce...

Enoshima serait-elle "Le Royaume de Hyrule" ?

En réalité ces trois triangles sont le symbole (le "mon" ou blason) du clan des Hōjō, une famille de samouraïs qui dirigea le Japon entre le XIIème et le XIVème siècle, lorsque Kamakura était la capitale du Japon.

Ils représentent les trois écailles du dragon de la légende : celle-ci raconte que Tokimasa Hōjō, le chef du clan des Hōjō, s'était rendu un jour dans la grotte de Enoshima, où il aurait prié pour que sa descendance vive dans la prospérité. Et en guise de cadeau, le Dieu-dragon de l'île lui aurait laissé trois de ses écailles...

 

On retrouve ce symbole dans d'autres temples, un peu partout dans le Japon, notamment les temples consacrés à la déesse de la chance, Benzaiten, dont la légende est également liée à celle du Dieu-dragon de Enoshima.

La légende du Dragon d'Enoshima

 

Il y a une quinzaine de siècles, au fond de la mer, près des côtes du Japon se trouve une grotte habitée par un dragon. Le plus terrible des dragons avec une gueule énorme aux dents acérées dont il se sert pour saisir les petits enfants qui se baignent ou jouent près de l'eau.

Il court ou nage vers eux, s'en empare et les croque. Que de larmes versées à cause de lui ; que de crainte chez les enfants qui n'ont pas été victimes du monstre.

 

Déesse Benzaïten (credit photo site Evan in Japan)
Déesse Benzaïten (credit photo site Evan in Japan)

La déesse Benten (de son vrai nom Benzaiten) veut mettre fin à ces souffrances. Elle veut que chacun soit heureux. Y compris le dragon car, "s'il est méchant ", pense-t-elle, "c'est parce qu'il n'est pas heureux."

 

Elle se dirige vers la grotte du dragon.

Parvenue à sa hauteur, elle se penche et, par sa volonté le sol se soulève, la grotte du dragon émerge au-dessus de la surface des océans, la terre s'étend et se couvre de forêts.

 

L'île d'Enoshima est née.

 

Le dragon, stupéfait devant un tel spectacle, voit la déesse descendre du Ciel et s'avancer vers lui avec un sourire enjoleur. Elle lui adresse la parole en ces termes :

 

"Vous vivez en solitaire dans votre grotte. Ne vous y ennuyez-vous point ? Aucun être ne peut vivre sans affection. Voulez-vous que nous nous mariions ? Nous serons heureux ensemble, nous aurons des enfants que vous aimerez, j'en suis sûre. Alors… alors vous cesserez de manger les enfants des autres…"

 

Le dragon consentit et le calme revint sur les côtes proches d'Enoshima.

 

Depuis, les pieux Japonais ne cessent de rendre hommage à Benzaiten, la divinité bienfaitrice, dispensatrice de joies.

 

Cette légende provient du site de l'association : "Dragon d'Enoshima"

 

 

Légende du Dragon illustrée (achetée dans une des petites boutiques der l'île d'Enoshima  en 2009)
Légende du Dragon illustrée (achetée dans une des petites boutiques der l'île d'Enoshima en 2009)

Écrire commentaire

Commentaires : 0